menu rue voyeur

Rue Voyeur : le menu sexe

Le voyeur a souvent mauvaise presse, toujours caché, lorsqu'on en parle c'est rarement pour vanter ses mérites. Pourtant, quel homme a jamais refusé un regard sous les jupes d'une jolie femme ? Quelle femme refuserait un coup d'oeil sur le jean bien moulant d'un mâle fier ? Voyeurisme et exhibitionisme vont de paire et c'est bien normal, les uns ont besoin des autres. Et qu'on ne vienne pas nous dire qu'il est mal d'espionner la nudité d'autrui, jouir et faire jouir est un principe hédoniste qui habite la plupart des voyeurs, dans le fantasme certes, puisqu'on parle bien de sexe, mais aussi dans le respect des personnes, quoi qu'on en dise. Rue voyeur prend le contre-pied de ce constat, ici le voyeur et l'exhibitioniste sont les bienvenus !

 

Définition d'un voyeur : adepte du voyeurisme, terme moralement connoté désignant la propension et/ou la tendance à observer l'intimité, la nudité de quelqu'un sans être soi même vu, dans le but d'en ressentir une jouissance ou pour le moins une excitation. La fameuse délectation voyeuriste. Le voyeur est communément imaginé comme quelqu'un observant une scène intime de loin, caché par un quelconque artifice, ou par le biai de prise de photos ou de vidéos. Le sexe en tant qu'acte n'est pas le but de l'action de voir, celui-ci se situe plutot sur le plan des fantasmes, de l'imaginaire et du souvenir de ce qui a été vu. Un voyeur préserve son anonymat et celui de sa "victime" non pour la connotation morale mais parceque cela fait partie de son jeu de fantasme.
Sur Internet, le voyeurisme prend toute son ampleur, de part la facilité d'accès et de diffusion, "la toile" dilue la définition du terme, on comprendra plutot le phénomène comme du voyeurisme de salon ou du voyeur amateur. Ceci tendrait à démontrer qu'une part de voyeur existe en tout un chacun, et serait à peu près sur la même ligne que les photos indiscrètes des paparazzi pour la presse people.
Par extension du contexte, voyeur et voyeurisme désignent aussi d'autres comportements, mais ce n'est pas notre sujet.
Il faudra rechercher d'autres termes pour les situations apparentées ne correspondant pas à cette définition. Par exemple, le fait de voir son/sa partenaire entretenir une relation sexuelle avec un tiers s'appelle le caudalisme.

L'exhibitionisme, c'est à dire le plaisir à se montrer, à faire voir toute ou partie de son intimité est le pendant du voyeurisme, et Internet, encore lui, allie les deux tendances, et il n'est pas nécessairement besoin de surfer sur les sites adultes pour le constater. Au final, voyeurs et exhibitionistes d'aujourdhui se retrouvent autour du sexe amateur virtuel.